Bien débuter avec XMED

Deux situations peuvent se présenter :

  • Vous changez de logiciel : Vous allez devoir changer quelques unes de vos habitudes, forcément. Mais au delà de la prise en main (qui sera d'autant plus aisée que vous accepterez de suivre nos conseils), il vous faudra  aussi mettre un peu d'ordre - plus ou moins selon le logiciel dont vous venez (cf infra) - car la reprise des données, aussi poussée soit-elle ne peut corriger les imperfections et les carences de structuration de votre ancien logiciel. La plupart des éditeurs s'en moquent, nous NON : pour bien travailler avec son logiciel, il faut un minimum d'ordre...
  • Vous commencez avec XMED: Il n'y a plus qu'à !

Vous changez de  logiciel pour XMED
La méthodologie de reprise des données effectuée par les équipes techniques d'A10Technologie est - disons-le sans fausse modestie - ce qui se fait de mieux. Nous allons  vous expliquer pourquoi dans les grandes lignes, puis vous expliquerons pourquoi, parfois,  certaines données doivent (devront... car vous ferez cela petit à petit selon votre disponibilité) être restructurées "dans les bonnes cases" parce qu'il est impossible de le faire à votre place.

Une récupération exemplaire des données de biologie/biométrie. 

Un travail unique  - en ce sens qu'aucun éditeur ne s'est donné la peine de le faire - a été réalisé par notre éditeur A10Technologie, grâce au travail coopératif des membres de l'Association AMEDULO :  Restructuration complète de toutes les données de biologie. 

SaisieBiometrie

         Chacun se souvient comment son ancien logiciel accumulait sans scrupule des données de nature identique mais avec de multiples libellés (parce que tel laboratoire utilisait tel libellé, alors qu'un autre laboratoire utilisait un libellé différent...). Cohabitaient donc des  [natrémie] , des  [natrémie plasmatique], des [sodium plasmatique]... sans parler des unités ! Au cours de la migration/récupération de vos données, une restructuration est donc opérée à l'aide d'un outil spécifique - XFILES - dont devraient bien s'inspirer nombre d'éditeurs. Avec XMED vous êtes donc assurés de repartir sur des bases saines.

          Il en a été de même en ce qui concerne les données de biométrie :

          Dans un cabinet de groupe, certains avaient pris l'habitude de saisir leurs valeurs de tension artérielle en mmHg, d'autres en cmHG : Toutes les données sont converties au format mmHg, puisque c'est ainsi que vous saisirez les valeurs de tension (PAS/PAD) : donc 120/80 et non 12/8 ! 
Dans un cabinet de groupe, certains avaient pris l'habitude de saisir leurs valeurs de taille  en m, d'autres en cm :  Toutes les données sont converties au format cm puisque c'est ainsi que vous devrez saisir les valeurs de taille  : donc 182 et non 1.82m ! 


                                Que font les autres éditeurs quand ils récupèrent ces données disparates à votre avis  ;-) ? 

   Restructuration des pathologies en cours et des antécédents.

1.  Cas d'un ancien logiciel ne faisant pas la différence entre ce qui est en cours de ce qui est terminé...

La situation est très contrastée d'un logiciel à l'autre. Ne serait-ce que par la confusion entretenue par le terme "antécédents". Le terme antécédent vient du mot latin  antecedens qui signifie "ce qui s'est passé antérieurement" : XMED considère donc que ce qui relève du passé  - ce qui est "terminé" - se doit d'être dans le module ad hoc : celui des [ Episodes fermés (Antécédents) ]. Inversement ce qui est toujours pris en charge au long cours devra donc être saisi dans le module des [ Episodes et suivis en cours ].

Ainsi donc, lorsque nous prenons en charge un nouveau patient et que nous lui posons la fameuse question « qu'avez-vous comme antécédent ? » il faudra saisir les pathologies soit dans  le module des épisodes et suivis en cours, soit dans le module des épisodes fermés. La méthode de saisie étant  la même, à ceci près que pour la saisie d'un antécédent, il faut saisir une date de fin en plus (que l'on ne connaît jamais : l'usage veut que l'on mette J0 + 15j : Voir à ce sujet la rubrique  FAQ "Pourquoi doit-on saisir une date de fin lorsqu'on saisit un épisode fermé? ".

2.  Cas des logiciels pour lesquels la saisie des données n'était pas structurée : Si vous saisissiez vos pathologies en texte libre, alors vous êtes dans ce cas. Il est donc impossible d'individualiser ce qui est une [date], ce qui est une [pathologie], ce que sont des [notes].

 Exemple dans l'ancien logiciel dBMed :

RepriseATCD

 3. Distinction entre "antécédents médicaux" , "antécédents médicaux" et "antécédents chirurgicaux", "Antécédents gynécologiques".

Disons-le clairement : XMED n'a que faire de cette distinction d'un autre âge, qui n'est qu'intellectuelle, résultat du poids des habitudes. En 10 ans d'utilisation, aucun utilisateur d'XMED ne nous a réclamé de revenir à cette distinction : Comme quoi on s'en passe très bien !

Pour ceux qui en doutent, voyez cette classique problématique : "Hystérectomie"  se met dans "Antécédents chirurgicaux" ou dans "Antécédents gynécologiques" ? : A n'en point douter, il y aura autant d'utilisateurs pour les mettre dans l'un ... et dans l'autre : Or, il n'est pas acceptable qu'une même information puisse être saisie dans 2 endroits différents d'un utilisateur à l'autre ! 

 Vous commencez avec XMED 

  • Création d'une fiche patient : Préférentiellement via la lecture de la carte Vitale (pour éviter toute faute de frappe sur les Noms/Prénoms

FicheAdminOblig

          ok Attention : Prenez l'habitude également dès le départ de renseigner le champ Médecin Traitant : Sinon, impossible d'éditer votre patientèle, impossible d'éditer votre ROSP (puisque bien sûr il ne concerne que VOTRE activité).

 

  •   Bien saisir les données de poids/taille et tension artérielle... non pas dans les notes de consultation, mais dans le module dédié.

BoitePoidsTa

 

  •  vous prendrez l'habitude de saisir vos valeurs de poids et tension non pas dans les notes de consultation,   mais dans le petit module prévu à cet effet (ci contre à gauche), accessible par la combinaison de touche : CTRL-F8

  

  • vous saisirez les valeurs de tension (PAS/PAD) en mmHg : Soit par ex. 130/80 (et non 13/8)
  •  vous saisirez les valeurs de taille en cm : 182 cm (et non 1.82 m)             

SurvolES   

 

 Cette saisie structurée permet ultérieurement de voir en simple survol une courbe de valeurs.

 

Cette fonctionnalité est accessible pour tous les éléments de suivi affichés dans la fiche principale.

 

 

  • Saisie des épisodes de soins : distinction entre ce qui est en cours de ce qui est terminé.

La notion d'épisode de soin est un concept fondamental dans XMED puisqu'il structure l'architecture du logiciel. L’épisode de soins est un ensemble fédérant toutes les informations ou "contacts" du patient se rapportant à un même "problème". Il en est donc l’élément parent incontournable.

Selon qu’il s’agira d’informations "en cours" ou d’informations "passées" on parlera :

Episodes "ouverts" = Episodes et suivi en cours : Episodes pour lesquels le suivi n’est pas terminé, impliquant de nouvelles visites du patient ou résultats d’examen etc… Ces épisodes apparaissent dans le cadre "Episodes et suivis en cours" et le resteront jusqu'a leur mise en antécédent. 

Episodes "fermés" : Episodes fermés (ATCD) : Episodes pour lesquels il n’y a plus de suivi. Ces épisodes apparaissent dans le cadre des "Episodes fermés (ATCD)", du moins pour ceux que l’utilisateur, au moment où il clôt un épisode en cours, décide de garder visibles. (Les autres sont consultables en ouvrant le module des "Episodes fermés (ATCD)" et peuvent être rendus visibles secondairement en cochant la case adéquate). Il sera toujours possible de leur rattacher secondairement une information, comme un courrier parvenu tardivement…

En pratique, comment procéder ?

SaisieEPs

Une fois saisis les Episodes en cours et les Antécédents :

EPsaisis