XMED acteur du réseau Sentinelle

 jsentinelBlue
Exclusivité XMED : Interfaçage avec JSentinel.

XMED est en effet le premier logiciel à permettre aux Médecins Sentinelles d'assurer leur recueil de données épidémiologique sans double saisie...

" Projet Xmed-JSentinelle ou comment l'informatique concilie médecine de terrain et recherche scientifique" 

C'est à l'occasion du 10è Congrès de la Médecine Générale 2016 qu'AMEDULO fit une communication remarquée. En partenariat avec une unité de l'INSERM , nous avons présenté une réalisation qui nous tenait à coeur : l'interfaçage du recueil des données du réseau Sentinelle directement depuis XMED. 

  • Dr Victoire ROUSSEL  ( Responsable du pôle Surveillance Continue Réseau Sentinelles  INSERM UPMC - UMR S 1136  - Institut Pierre Louis de Santé Publique (IPLESP)    Université Pierre et Marie Curie, site Saint-Antoine
  • Dr Damien SIMON  ( Pdt Amedulo)  et Me Catherine GOUPILLON (A10 Technologie)

Le gros du  travail  a consisté à sélectionner les codes correspondant aux items suivis par le réseau Sentinelle (en dehors de l'utilisation du DRC, les utilisateurs sont en effet succeptibles de coder leurs résultats de consultation correspondants avec des libellés variables d'un utilisateur à l'autre), sans oublier bien évidemment la partie "technique" de développements côté XMED et côté JSentinelle.

Cette fonctionnalité va satisfaire l'ensemble des Médecins Sentinelle actuellement sur XMED, mais aussi ouvrir cette possibilité à d'autres utilisateurs de  logiciels différents , soucieux de participer au recueil épidémiologique initié par la profession et en dehors de toute exploitation mercantile.

CMGF2016 VRO

XmedJSentinelle

-  Présentation du projet par le Dr Victoire ROUSSEL (Responsable du pôle Surveillance Continue Réseau Sentinelles  INSERM)  -

La presse en parle ...
revueDePresse

QuotimedJsent

 

Interface XMED - JSentinel : un projet exemplaire

ExportDonneesVersSentinelleLa recherche en médecine générale s'est développée avec l'universitarisation de la discipline en 2004. Des bases de données existent mais la structuration des données dans les logiciels médicaux impliquant le plus souvent une double saisie des données par les médecins investigateurs limite leur participation aux études.

Or, un des grands principes d'Amedulo, c'est  de tirer parti de la puissance de la structuration des données saisies dans XMED. Dès lors, pourquoi ne pas récupérer certaines données structurées pour remplir des formulaires d'épidémiologie par exemple ? C'est ainsi qu'est née l'idée de permettre aux Médecins Sentinelles  utilisateurs du logiciel XMED de faciliter leur recueil de données au quotidien, en leur évitant une double saisie.

Les médecins du réseau Sentinelles participent de façon volontaire à la recherche en médecine générale en déclarant des cas pour des indicateurs via le logiciel de recueil de données JSentinel. Après une phase de test avec une dizaine de médecins, tout médecin possédant le logiciel Xmed  peut dorénavant participer  au recueil de données semi-automatisé (cf infra). Les cas susceptibles de répondre aux critères d'inclusion ont été répertoriés, et sont identifiés par Xmed selon des codes présélectionnés dans les thésaurus (CIM10, CISP, DRC, AMM). Une fois recueillies, les données comme l'âge ou le sexe ainsi que les prescriptions médicamenteuses en rapport, sont exportées directement dans JSentinel, où le médecin valide et complète secondairement le formulaire pré rempli avant l'envoi. Les données sont bien sur anonymes.

Nous avons donc montré que ce type d'échange de données est technologiquement réalisable entre un logiciel métier et une base de données préexistants et acceptable pour les médecins investigateurs car limitant la double saisie. Les données recueillies sont validées et standardisées, critères nécessaires à l'élaboration d'une base de données. Bien que l'ensemble des items ne puisse être pré-remplis, (une courte étape de validation des données par le médecin reste nécessaire), ce projet permet de recentrer la recherche de la discipline autour des médecins généralistes investigateurs. En respectant les contraintes de chacun, cette méthode pourrait renforcer la collaboration entre médecins généralistes et chercheurs.

 En pratique ...

 Le réseau Sentinelles (INSERM) assure le suivi épidémiologique de 8 indicateurs de santé :  les actes suicidaires - les diarrhée aiguë - la maladie de Lyme - les oreillons - les syndromes grippaux - les urétrites masculines - la varicelle et le zona. Nous avons donc répertorié l'intégralité des codes susceptibles de répondre aux critères d'inclusion des items  suivis.

Une fois XMED lancé - et dans le cas où le médecin Sentinelles a coché l'option Sentinelles dans les options - une icône Sentinelles prend place dans la barre des boutons:

 barOutilSenti1

  •  étape 1 :  Dans XMED, saisie d'un cas susceptible de faire partie des cas de surveillance :

Lorsque l'utilisateur saisi son résultat de consultation, si son code (c'est totalement transparent pour l'utilisateur)  appartient à la plage de codes pré sélectionnés,  alors une petite icône Sentinelle apparait. 

CasSentinelle

                         Remarque : Dans cet exemple, si le médecin pense que le résultat de consultation saisi ne correspond pas un syndrome grippal (mais un simple état fébrile..), il peut décocher la case Sentinelles.

Dès lors qu'un cas a été retenu, l'icône Sentinelles change d'aspect :

barOutilSenti2

Et ainsi de suite durant la journée, les cas s'accumulant dans un tableau temporaire.

  •  étape 2 : Récapitulatif des cas dans XMED avant export : 

En fin de journée, à la fermeture d'XMED et pour ne pas omettre d'envoyer les cas, un message d'alerte incite à  ouvrir un petit module, permettant  de visionner les cas avant export :

ExportSentinelle

  •  étape 3 : Export des cas dans JSentinelles :

Cliquer sur Envoyer les cas sélectionnés CasSentinelleExport

Les données sont récupérées  dans le logiciel JSentinel via le fichier d'export en XML généré par XMED (action transparante pour le médecin):

SentinelleXml

SentinelleXmldetail